Questions & Réponses concernant les granulés et les chauffages aux granulés

1. Comment évaluer la taille de l'espace de stockage ?
La taille dépend de la charge de chauffe ; en règle générale : 0,9 x charge de chauffe en kW = besoins en granulés pour votre chauffage aux granulés en m³. On peut stocker env. 650 kg de granulés par mètre cube. Demandez conseil à votre chauffagiste !

2. Comment le stockage doit être conçu ?
L'espace de stockage pour les chauffages aux granulés doit être disposé sur la paroi extérieure, si possible côté rue et à proximité de l'espace de chauffage. L'espace de stockage doit être étroit et rectangulaire et surtout sec.

3. Un ancien espace de stockage du mazout peut-il être utilisé comme dépôt de granulés ?
Oui. Ces espaces présentent le plus souvent la taille adaptée et respectent toutes les prescriptions relatives à la sécurité anti-incendie.

4. Comment sont fabriqués les granulés ?
Les copeaux de bois secs sont humidifiés avec de la vapeur, puis comprimés par une matrice qui fonctionne comme un grand hachoir.

5. Quel est la valeur calorifique des granulés ?
La valeur calorifique est normalisée avec env. 5,0 kWh/kg.

6. L'alimentation en granulés est-elle également garantie à l'avenir ?
Oui. Les matières premières sont présentes en quantités suffisantes. Les ressources se régénèrent grâce à une exploitation forestière durable. Il s'agit d'énergies renouvelables.

7. Quelles sont les dépenses énergétiques (« énergie grise ») lors de la fabrication et du transport des granulés ?
Selon l'état des matières premières et des voies de transport, 2 à 5% de la valeur calorifique sont nécessaires pour la fabrication et le transport. Dans le cas des combustibles fossiles, ce nombre est bien plus élevé.

8. À quoi reconnaît-on des granulés de bonne qualité ?
Au label de qualité DINplus ou ENplus A1. Ils dégagent une agréable odeur de bois, révèlent une surface lisse et brillante et se situent entre 5 et 45 mm de long. Les granulés de qualité supérieure présentent une très faible teneur en particules fines, maximum 1% avant le transport. La qualité des granulés est importante pour un fonctionnement parfait et efficace des chauffages aux granulés.

9. Pourquoi doit-on impérativement veiller à la qualité lors de l'achat des granulés ?
Les granulés de moindre qualité peuvent obstruer l'installation de convoyage  en raison d'une teneur en poussières élevée et engendrer une consommation accrue.

10. Les combinaisons avec l'énergie solaire sont-elles judicieuses ?
Oui. La combinaison d'un chauffage aux granulés avec une installation solaire est particulièrement recommandée. Ainsi, l'eau chaude peut être exclusivement mise à disposition au moyen d'une installation solaire thermique pendant les mois d'été, la chaudière à granulés n'étant pas utilisée.

11. Quel est le rendement d'un chauffage aux granulés ?
Jusqu'à 95 pour cent ont été déjà mesurés dans les chauffages aux granulés.

12. Tous les combiens faut-il vider le bac à cendres ?
En raison d'une faible teneur en cendres (moins de 1 pour cent), souvent seulement une à deux fois par an. La quantité de cendres dépend, bien évidemment, de la quantité de granulés consommée.

13. Le prix des granulés fluctue-t-il ?
Oui. Les granulés sont légèrement moins chers en été que pendant les mois d'hiver. Le mieux est de stocker entre avril et juillet.

14. Que veut dire neutre en CO2 ?
La combustion libère autant de dioxyde de carbone que l'arbre a absorbé préalablement au cours de sa croissance. Le dioxyde de carbone est un gaz à effet de serre.