Le chauffage aux granulés est écologique

  • La combustion des granulés de bois s'effectue sans dégager de CO2, à
       savoir autant de dioxyde de carbone est libéré que l'arbre a absorbé au
       cours de sa croissance et/ou qui serait retransmis dans l'atmosphère
       lors de sa dégradation.
  • Le bois, combustible renouvelable, est disponible en quantités
       suffisantes. Le nombre d'arbres qui poussent chaque année est
       supérieur à celui des arbres récoltés.
  • Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) se situent en dessous des
       valeurs des combustibles fossiles.
  • Les granulés présentent également des émissions réduites de particules
       fines comparativement aux autres combustibles de bois.

Le chauffage aux granulés est bon pour l'économie

  • Le bois, source d'énergie, crée de nouveaux emplois, contribue à créer
       une valeur ajoutée économique et préserve les structures sociales,
       notamment dans les régions rurales.

Le chauffage aux granulés est peu onéreux

  • Celui qui opte pour un chauffage aux granulés fait des économies de
       chauffage. Le chauffage aux granulés est, en effet, bien moins onéreux
       que celui aux énergies fossiles. Les granulés sont jusqu'à 40% moins
       chers que le mazout.
  • En outre, les chauffagistes économisent, en intégrant un nouveau
       chauffage à granulés, également de l'énergie, car le rendement est plus
       élevé et donc l'installation de chauffage plus efficace.